DÉMÉNAGER DANS UN ENDROIT ADAPTÉ À SON ÉTAT DE SANTÉ

Si vous devenez malade et que vous ne croyez pas être en mesure de rester à la maison ou d’y retourner après une hospitalisation ou un séjour en maison d’hébergement, vous devrez envisager de déménager dans un endroit où vous recevrez des soins appropriés.

Votre Centre de santé et de services sociaux (CSSS) peut vous aider à comprendre vos options en matière de logement et de soins. Diverses solutions s’offrent à vous, notamment les logements avec services de soutien, les ressources d’hébergement pour personnes âgées et les maisons de soins palliatifs.

Cependant, il pourrait y avoir de longues listes d’attente. C’est pourquoi vous devez obtenir l’aide de votre CSSS afin de trouver la solution la plus appropriée et la plus rapide.

  • Les logements avec services de soutien

    +

    Si vous êtes capable de vivre seul, mais que vous avez besoin de certains services, comme de l’aide-ménagère ou des soins personnels, vous pourriez décider de vivre dans un « logement avec services de soutien ». Pour obtenir des renseignements quant au coût du loyer et des services offerts, vous pouvez contacter le Centre local de services communautaires (CLSC) le plus proche de chez vous. Le centre vous aidera à trouver un logement avec services de soutien approprié à votre situation à la fois économique et médicale.

  • Les ressources d’hébergement pour personnes âgées

    +

    Au Québec, les ressources d’hébergement pour personnes âgées sont divisées en trois grandes catégories :

     

    LES RÉSIDENCES PRIVÉES POUR AÎNÉS

    Une résidence privée pour aînés accueille principalement des personnes âgées de 65 ans et plus. Elle offre la location de chambres ou de logements, ainsi que différents services. Les résidences privées se divisent en deux catégories selon leur offre de service (et non selon le profil des personnes accueillies).

    Une résidence de catégorie « autonome » doit offrir au moins deux services parmi les suivants : services de repas (7 jours/7), services d’aide-domestique, services de sécurité et services de loisirs.

    Une résidence de catégorie « semi autonome » doit offrir au moins deux services parmi les suivants : services de repas (7 jours/7), services d’aide-domestique, services de sécurité et services de loisirs. De plus, elle doit offrir au moins un service d’assistance personnelle ou de soins infirmiers.

     

    LES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

    Une ressource intermédiaire accueille des personnes qui sont en perte d’autonomie ou qui ont besoin d’aide ou de soutien dans leurs activités quotidiennes (de une à trois heures de soins par jour). Elle est liée à un établissement public du réseau de la santé et des services sociaux qui est responsable de la qualité des services qui y sont offerts.

     

    LES CENTRES D’HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE

    Un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) accueille des personnes en perte d’autonomie qui ne peuvent plus vivre dans leur milieu de vie habituel et qui nécessitent plus de trois heures de soins par jour. Sa mission consiste à offrir de façon temporaire ou permanente des services d’hébergement, d’assistance, de soutien et de surveillance, ainsi que des services psychosociaux, infirmiers, pharmaceutiques, médicaux et de réadaptation.

    Les CHSLD se divisent en trois catégories : les CHSLD privés et non financés, les CHSLD privés et financés et les CHSLD publics. Dans tous les cas, les personnes hébergées, y compris celles ayant de très faibles revenus, doivent payer pour leurs soins. Attention de distinguer les trois catégories de CHSLD, car les coûts peuvent varier. À noter que les revenus des pensionnaires sont évalués en fonction de leurs biens, placements, pensions et autres ressources, afin de déterminer le montant de leur contribution financière.

    Pour obtenir une place en CHSLD, vous devez vous adresser à votre CSSS. Aussi, si votre état de santé nécessite un séjour en centre hospitalier et que l’on juge ensuite que vous devriez être hébergé, les démarches pour une place en CHSLD seront alors effectuées par les intervenants de votre CSSS.

  • Les maisons de soins palliatifs

    +

    Les maisons de soins palliatifs s’occupent des personnes gravement malades ou en phase terminale. Ce sont habituellement des organismes à but non lucratif offrant des services gratuits ou payants aux patients, ainsi qu’à leurs proches. Il n’existe pas d’établissements exclusivement dédiés aux soins palliatifs. Les maisons de soins palliatifs peuvent fournir des services médicaux, une assistance personnelle, des services de planification de fin de vie, etc.
    Vous pourriez habiter un établissement qui fournit des soins palliatifs, mais vous pourriez également recevoir des soins palliatifs à la maison, à l’hôpital, ou encore dans un CHSLD.

  • Les maisons d’hébergement VIH

    +

    Plusieurs organismes communautaires à travers le Québec offrent aux personnes vivant avec le VIH de l’hébergement temporaire et des logements permanents avec ou sans soutien communautaire.

     
    À Montréal :
    Corporation Félix Hubert d’Hérelle
    Les hébergements de l’Envol
    Maison du Parc
    Maison Plein Coeur
    Sidalys

     

    Hors de Montréal :
    BRAS – Outaouais
    Le MIENS
    Maison Dominique
    Maison Re-NÉ
    MIELS-Québec

S’absenter de son logement

S’absenter de son logement

Dans tous les cas, si vous vous absentez de votre logement, vous devriez faire suivre votre courrier ou demander à une personne de le vérifier dans l’éventualité où vous receviez un avis important.

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS

Pour trouver votre CSSS
ou consultez la liste des ressources

Pour trouver votre CLSC
ou contactez l’Agence de la santé et des services sociaux de votre région.

Pour trouver votre Agence, contactez la ligne Info-Agence au 418 525 1495/1 888 299 1495 (sans frais)

 

Concernant la contribution financière :
La Régie de l’assurance maladie du Québec

Concernant les CHSLD privés :
Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA)