LE RÉGIME ENREGISTRÉ D’ÉPARGNE-INVALIDITÉ

Le Régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) est un régime d’épargne destiné aux personnes atteintes d’un handicap et à leur famille, afin de leur assurer une certaine sécurité financière.

Il sert avant tout à mettre de l’argent de côté à long terme. Cette épargne pourra vous servir, ou être utilisée par votre famille, en cas de besoin.

Pour bénéficier d’un REEI, vous devez répondre à certains critères :

Si vous êtes majeur et apte, c’est-à-dire que vous avez toutes vos capacités pour signer un contrat, vous pourrez ouvrir un REEI dans l’institution financière de votre choix. Si vous devenez invalide, c’est-à-dire que vous n’êtes plus apte à agir en votre nom, votre tuteur ou la personne qui sera nommée pour vous assister dans l’administration de vos biens pourra contracter un REEI à votre place.

Vous pouvez cotiser à votre REEI jusqu’à une limite à vie de 200 000 $. Comme mentionné dans les conditions d’ouverture d’un REEI, vous pouvez cotiser jusqu’à l’âge de 59 ans. Dès lors que vous êtes âgé de 60 ans et plus, vous n’êtes plus admissible au REEI. Conséquemment, vous ne pourrez plus y cotiser et aucun montant additionnel ne pourra y être versé.

Après avoir ouvert votre REEI, vous pourrez faire la demande pour la Subvention canadienne pour l’épargneinvalidité et le Bon canadien pour l’épargne-invalidité.

  • La Subvention canadienne pour l’épargne-invalidité

    +

    Il s’agit d’une subvention accordée par le gouvernement du Canada afin de vous aider à économiser davantage grâce à votre REEI. Elle peut représenter jusqu’à 10 500 $ par année, selon votre niveau de revenu, et ce jusqu’à une limite à vie de 70 000 $. Pour pouvoir bénéficier de cette subvention fédérale, vous devez en faire la demande auprès de l’institution financière dans laquelle vous avez ouvert votre REEI.

  • Le Bon canadien pour l’épargne-invalidité

    +

    Il s’agit d’un autre type d’aide accordé par le gouvernement du Canada afin de bonifier votre REEI, si vous avez un faible revenu ou un revenu modeste. Vous pouvez recevoir jusqu’à 1 000 $ par année. La limite à vie est de 20 000 $. Tout comme la demande pour la Subvention canadienne pour l’épargne-invalidité, la demande pour le Bon canadien pour l’épargne-invalidité doit être faite auprès de l’institution dans laquelle vous avez ouvert votre REEI. Il est à préciser qu’il n’est pas nécessaire de cotiser au REEI pour pouvoir bénéficier de cette aide financière.

    À votre décès, qu’il intervienne avant ou après la fin de votre cotisation au REEI, celui-ci sera fermé. Les sommes restantes dans votre REEI seront versées à votre succession au plus tard le 31 décembre de l’année suivant l’année de votre décès. Ainsi, si vous décédez le 14 avril 2013, les sommes restantes dans votre REEI devront être payées à votre succession au plus tard le 31 décembre 2014.

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS

Contactez votre institution financière

L’Agence du revenu du Canada
Consultez la liste des bureaux des services fiscaux