Qu’arrivera-t-il si je n’ai pas rédigé de testament?

Si vous n’avez pas rédigé de testament au moment de votre décès, vos biens seront répartis entre vos héritiers légaux, c’est-à dire vos enfants, votre conjoint, vos parents ou toute autre personne avec qui vous avez un lien de parenté.

Si vous avez des enfants et un conjoint, votre succession sera partagée entre eux : les deux tiers de votre héritage seront répartis entre vos enfants ou leurs représentants légaux, et l’autre tiers ira à votre conjoint. Si vous n’avez pas d’enfants, votre conjoint recevra les deux tiers de votre succession, le reste étant réparti entre les autres héritiers, en fonction de leur lien avec vous. Le tiers restant reviendra ainsi à vos parents ou, s’ils sont tous deux décédés, à vos frères et sœurs ou à leurs représentants, ou à vos neveux et nièces.

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS

Le ministère de la Justice du Québec

Educaloi

 

LE TABLEAU CI-DESSOUS VOUS PERMETTRA DE MIEUX
COMPRENDRE LE PARTAGE DE LA SUCCESSION S’IL N’Y A PAS DE TESTAMENT.

Lien avec le défunt

Enfants ou leurs représentants

Conjoint survivant

Père et mère ou l’un des deux

Frères et sœur ou leurs représentants

Neveux et nièces

Entier

2/3

1/3

Entier

2 /3

1/3

2/3

1/3

Entier

1/2

1/2

Entier

2/3

1/3

1/2

1/2

Entier

 

Légende

Existence de personnes ayant pareil lien de parenté avec le défunt (ce qui les rend successibles) et part de la succession à laquelle ces personnes ont droit.

Non-existence de personne ayant pareil lien de parenté avec le défunt (ce qui laisse la place à d’autres successibles).

Exclusion de la succession de personnes ayant un tel lien de parenté avec le défunt du fait de l’existence de successibles plus proches.