QUELLES SONT LES DIVERSES FORMES DE TESTAMENT?

Un testament peut être préparé de trois façons différentes :

Testament olographe

Entièrement rédigé et signé par le testateur, le testament olographe est la forme la plus simple du testament. C’est aussi la moins onéreuse, car elle ne coûte rien au testateur.

Pour être valide, le testament doit être rédigé à la main par le testateur, et non à l’ordinateur, et porter la signature du testateur.

Bien que cela ne soit pas une condition de validité, il est préférable de dater votre testament olographe. Ainsi, si vous avez rédigé plusieurs testaments, il sera plus facile de déterminer quelle est la dernière version, c’est-à-dire celle qui énonce vos plus récentes volontés.

Ce type de testament présente néanmoins un désavantage. Ne bénéficiant pas de l’aide et des conseils d’un notaire au moment de la rédaction, vous risquez en effet de faire des oublis, ou de commettre une erreur qui empêcherait votre testament d’être validé au moment de votre décès. Le testament olographe doit en effet être validé au moment du décès du testateur dans le cadre d’une procédure de vérification devant un notaire ou devant la Cour supérieure.

La vérification d’un testament olographe occasionne un coût lors de la succession.

Un testament olographe peut se rédiger comme suit :
Moi, XXXXX, lègue tous mes biens à mes deux garçons Bertrand et Gérard.
Signé XXXXXX,
Montréal, le 12 décembre 2012

Évidemment, il vous revient de décider de ce que vous allez inclure dans votre testament olographe. Il peut être de la longueur de votre choix et peut inclure toutes vos volontés, tant que celles-ci respectent la loi.

Testament devant témoins

Le testament devant témoins doit être rédigé devant deux témoins de votre choix. Il peut être préparé par le testateur lui-même, écrit à la main ou à l’ordinateur. Vous pouvez aussi mandater quelqu’un, un avocat par exemple, pour le rédiger à votre place. Votre testament doit être attesté par deux témoins âgés de 18 ans et plus. Ceux-ci doivent y apposer leur signature, en votre présence, après que vous-même l’ayez signé. La présence et la signature de deux témoins sont deux conditions indispensables à la validité du testament.

Il n’est pas nécessaire de divulguer à vos témoins le contenu de votre testament. Cependant, si vous ne l’avez pas confié à un notaire ou un avocat pour le conserver, il est important d’indiquer à une personne de confiance l’endroit où vous gardez le document.

Pour le testament devant témoins comme pour le testament olographe, vos héritiers devront faire vérifier le document après votre décès, par la Cour supérieure ou par un notaire. La vérification vise à établir que le document est bien le dernier testament rédigé par la personne, que cette personne est décédée et que le testament respecte les conditions quant à sa forme.

Testament notarié

Le testament notarié est un testament fait par un notaire. Il est soumis à des formalités plus strictes que les deux autres formes de testament. Il doit être en effet entièrement rédigé par votre notaire, et ce dernier doit vous en faire la lecture, en présence d’un témoin, ou de deux en certains cas. Pour être valide, le testament notarié doit porter mention de la date et du lieu où il est établi. Il doit également être signé par le notaire, par le ou les témoins, ainsi que par vous-même et ce, en présence les uns des autres.

Cette forme de testament comporte plusieurs avantages. En faisant appel à un notaire, vous bénéficiez de ses conseils, ainsi que de son expérience en matière légale, et vous éviterez ainsi les erreurs que vous pourriez faire en rédigeant vous-même votre testament. Vous ne risquez pas de le perdre ou de l’égarer et vos héritiers sauront où le trouver, puisque c’est votre notaire qui en conserve l’original et qu’il est inscrit au Registre des dispositions testamentaires et des mandats du Québec. Vos héritiers n’auront pas à en faire vérifier la validité après votre décès.

Contactez un notaire